Jump to content
  • Announcements

    • farangfrog

      VLM : Appel aux développeurs bénévoles   08/10/16

      Nous recherchons des personnes souhaitant contribuer bénévolement au développement de Virtual Loup de Mer, avec des compétences par exemple en PHP, JS, C, web/css, graphisme. Si vous êtes intéressés, merci de contacter @sbs par MP.

Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 15/09/17 in all areas

  1. 1 point
    Yvan vient juste de lever l'ancre !!! « Ma Louloutte » est en stand by dans l'anse de Qikiqtarjuaq, à la fois pour dormir, si possible, et attendre un créneau favorable à la dernière traversée vers Nuuk. Dans la nuit de vendredi à samedi, au mouillage, Yvan s'est allongé sur son banc couchette, essayant de s'endormir malgré le froid plus rude, maintenant qu'il est privé de son duvet. L'endroit est sécurisant, les fonds de bonne tenue pour son ancre et le sommeil a fini par l'emporter. Soudain, alerté par une position inhabituelle du bateau, dont les étraves plongeaient sous la surface et le tableaux arrières s'élevaient 1 mètre au dessus de l'eau, Yvan a bondi hors de son abri de toile. Dès que ses yeux se sont habitués à l'obscurité, ses craintes se sont avérées fondées : « Devant moi au niveau des étraves, un ours polaire avait les deux pattes posées sur le pont de la coque bâbord qui s'enfonçait sous l'eau. J'ai immédiatement pris mon pistolet qui reste toujours à mes côtés quand je dors, et tiré un pétard au dessus de sa tête, comme prévu dans la procédure, pensant l'effrayer par le bruit. Il n'a pas bougé, totalement impassible, alors que mes oreilles sifflaient tant le bruit était assourdissant. Dans le même temps je n'ai pas cessé de hurler vers lui, comme on me l'avait conseillé. J'ai retiré sans plus de succès...Là j'étais tétanisé par la peur de voir le moindre signe de déplacement de l'animal, et pendant une ou deux minutes qui m'ont semblé une éternité, nos regards se sont croisés et la mort dans l'âme j'ai envisagé de m'emparer de mon fusil, sentant ma vie en danger. C'est alors que très calmement sans aucun signe de crainte, l'ours a relâché la coque de « Ma Louloutte »qui a retrouvé son assiette normale ; Il à tranquillement glissé dans l'eau et je l'ai suivi des yeux tant que j'ai pu malgré l'obscurité. Je suis resté à genoux sur mon banc pendant de longues minutes, tremblant comme une feuille, conscient d'être passé près de la catastrophe. J'ai attendu l'aube, sursautant au moindre bruit, et fouillant les profondeurs de la nuit sans lune à 360 ° . Là je me suis endormi malgré mes craintes. Plus jamais je ne me sentirai en sécurité au mouillage. » Encore une fois Yvan peut s'estimer heureux de l'issue d'une mésaventure ou il à frôlé le pire. Ce midi heure française, il devait quitter ce mouillage, pour entamer la traversée vers Nuuk point final du défi Bimédia au Groënland. Son déficit de sommeil est toujours présent, et ses mains crevassées le font souffrir et le handicapent quant il s'agit de manipuler le moindre objet : « J'ai tellement de mal à serrer quelque chose avec les doigts que j'ai laissé tomber à l'eau un de mes Ipads qui me servait à visionner les cartes. Et je redoute le moment de remonter la chaîne de l'ancre, je sais que ce sera une souffrance. »
×