Jump to content

Vent des Globes 2020


Recommended Posts

Re Glou,

Je suis souvent caustique Fripouille et je comprends qu'elle soit déçue ;)

Mais quand même, la course au large coûte une blinde et il faut donner une image positive pour satisfaire les sponsors (actuels et futurs).

Là c'est plutôt Droopy avec juste un gros pin's du sponsor sur le bonnet.

Pas très vendeur.

Courage à elle pour le reste de la course.

Bons vents à tous.

O_C

Link to comment

Je comprends ce que tu veux dire ! :yes:

Le côté médiatique de la course , les obligations des skippers de poster, etc.....Je veux bien croire qu'ils ont accepté de jouer le jeu des sponsors .

Je ne regarde que le côté humain , en admiration devant leur performance :salut:

On est bien dans notre canapé en virtuel :curtsey:

 

Link to comment

@Globe-trotter

Je prends ! ( la tournée ! ) 

Je suis décidément fâché avec cette remontée d'Atlantique Sud ... surement trop attiré par le Brésil ...

..... va falloir que je prenne des cours de soutien ..... ! 😁

 

Allez, pour ma part, je partage aussi un verre avec @Temudjin ... dans cette mauvaise option, nous sommes bord a bord depuis un bout de temps, il est temps de :chop:!!!

Link to comment
Il y a 4 heures, Temudjin a dit :

@Po de Lesseps ACCRO  :chop: Oui, tchin ! J'arrose mon retour chez moi sur mon PC après trois jours de smartphone  (qui fonctionne bien) mais avec très peu de réseau ! Effarant, le temps passé à charger les grib ! J'ai pas testé les xygrib ! Le problème réel est la mauvaise option !  :oops:

 

je joue a 100% sur smartphone depuis longtemps et ca marche effectivement super bien.

 

si tu utilsies l'appli QtVlm de @maitai, tu peux telecharger les gribs de maniere partielle, uniquement sur la zone qui t'interesse. Le fichier est moins gros et donc plus rapide a telecharger.

Link to comment
Le 16/01/2021 à 06:33, Logeo80 a dit :

Vendée Globe. Guillaume Verdier : ” Cela paye d’avoir un bateau polyvalent !”

Merci @Logeo80J'ai trouvé cet article passionnant.

Link to comment

Globalement, je suis assez en ligne avec ces décisions. Avec les plans porteurs, tout revient à "je vole et je gagne" ou "je flotte et je suis 2000 milles derrière". Cela voudrait dire que le moindre problème dans les appendices signerait la fin de la course pour le bateau et son skipper. On le constate assez nettement avec la coupe de l'America actuelle. Tout revient à la capacité à faire voler le bateau et donc au profil des foils. Que reste t il au marin, au sens marin, à l'analyse météo ? Bref, au risque de paraître un peu vieux jeu, je suis favorable à ce qu'un bateau reste un bateau, un marin un marin ... le tout au profit du spectacle.

 

Je suis plus nuancé pour les records type "Jules Verne". Là, je ne vois pas d'inconvénient à laisser libre court à la créativité technique. Encore faut-il que ladite créativité aboutisse à des solutions suffisamment robustes pour tenir un tour du monde entier ... 🙂

Edited by Silvarius
Link to comment
Il y a 2 heures, Silvarius a dit :

Globalement, je suis assez en ligne avec ces décisions. Avec les plans porteurs, tout revient à "je vole et je gagne" ou "je flotte et je suis 2000 milles derrière". Cela voudrait dire que le moindre problème dans les appendices signerait la fin de la course pour le bateau et son skipper. On le constate assez nettement avec la coupe de l'America actuelle. Tout revient à la capacité à faire voler le bateau et donc au profil des foils. Que reste t il au marin, au sens marin, à l'analyse météo ? Bref, au risque de paraître un peu vieux jeu, je suis favorable à ce qu'un bateau reste un bateau, un marin un marin ... le tout au profit du spectacle.

 

Je suis plus nuancé pour les records type "Jules Verne". Là, je ne vois pas d'inconvénient à laisser libre court à la créativité technique. Encore faut-il que ladite créativité aboutisse à des solutions suffisamment robustes pour tenir un tour du monde entier ... 🙂

 

 

+1 ......mais je suis un ancien! :wheelchair::trainboat:    ...

 

........................................................................................ :shake:

Link to comment

Bonsoir,

Je profite de ma victoire pour vous donner mes impression chaud sur ma course. Je m’excuse d’avance pour les erreurs dans ce poste, peut-être (sûrement) plus que durant ma course. Avant tout, un grand merci à toutes les personnes qui rendent possible les courses sur vlm, vous faites un boulot top. Et un grand bravo à tous les concurrents du VdG, une sacrée course d’endurance, même en virtuelle, c’est pas toujours facile d’aller jusqu’au bout !

 

Je n’aurais pas parié sur moi avant le départ, j’ai même failli ne pas partir. Avec mes souvenir de l’édition 2016, je connaissais le temps et l’implication nécessaire pour terminer de manière compétitive une course comme celle-là et j’en ai presque été découragé. Finalement, je me suis lancé de manière assez légère et pensant que j’abonnerais probablement assez vite….. Apparemment, j’avais tort.

 

Atlantique nord : La reprise en main !

Ma dernière course était le VdG 2016. Du coup, je suis parti à froid et un peu à l’arache sur cette édition. La première semaine de course, mes connexions à vlm étaient assez sporadiques. Et mes routages relevaient plus d’une estime grossière avec avec mon application mobile windyty que de réelles analyses. A l’approche de la grosse dep au sud des acores, je commence à regarder ma posi par rapport au reste de la flotte et la surprise, c’est très correcte, moins de 10 milles avec la tête de course et un léger décalage à l’est. Mon estime me dit clairement de couper plein sud jusqu’au centre de la dep puis de faire sud-sud-est jusqu’aux alizées. C’est le soir, je programme le pilote et dodo. Le lendemain, grosse surprise, nous ne sommes qu’une petite poignée à avoir pris cette trajectoire. Le gros de la flotte est parti sud ouest. Pk ??? J’ai retrouvé au fond de mes fichiers un vieux qtvlm, je l’ai mis à jour et en faisant quelque test de routages, j’ai compris 2 choses. Un, je n’avais pas suivi le routage et deux, beaucoup de monde utilise qtvlm.

 

Atlantique sud : perfectionnement.

Ma posi EST me fait couper l’équateur relativement à l’ est. L’anticyclone st Hélène est énorme, très ouest et les dépressions se forment mal sur les côtes brésiliennes. J’ai fait quelque chose que je m’était promis de ne jamais faire, même quand les routages le proposaient, couper saint-Hélène au près. 15 jours de près de doutes et de colère contre moi même pour cette décision. Au finale, pour une fois sur un nombre très grand, c’était pas si mal !!!!! Pour passer ma colère durant ces 15 jours, je me suis concentré pour jouer les shifts et les pressions avec comme but arriver 1er du paquet des bateau qui coupent le gâteau. Après un»combat» intensif, c’est mission accomplie, juste devant domh et bibar. Cap de HG, la tête de course à un peu moins de 5h d’avance. Tout reste ouvert.

 

Indin : Décisif !

A posteriori, selon moi, c’est ici que se joue ma victoire. Plus précisément au passage des Kerguelans. Contre tous les routages, qui me disait de passer soit 50 mn au nord de la grande ile soit dans son sud, et que je trouvais complètements mauvais, je décide de faire du rase caillou au nord de l’ile. Cette option me permet de profité des avantages de la route nord et sud sans leurs inconvénients et me propulse aux avant postes. Cap Leewin moins de 10 minutes du leader.

 

 

 

Pacifique : Match race.

Entre les portes Australie et nouvelle Zélande, je suis resté très attentif à remonter les places une à une. Les estimations à long terme me montrait que dans le pacifique, ça allait partir par devant et de ce fait qu’un bon classement au sud la NZ m’assurait quelques jours de répit par la suite. Opération réussie, deux shifts bien négociés me mettent à la 2ème place après la NZ. Et dès ce moment là, j’ai subit l’un des plus long, précis et beau «contrôle lâche» de ma vie. Le travail qu’à fournit f4287_ 2 pour me contrôler est indécent, je me suis poser et je me pose encore la question de la manière dont il s’y est pris. CHAPEAU BAS «mystérieux» bateau au nom de code barre !!!!!!! Pour ceux qui se demande encore lequel de lui ou moi à suivi l’autre. Je lève le voile, j’ai passé 35 jours à essayer de crée un décalage de plus de 1 mille en latéral sans s’y parvenir.

 

Atlantique sud : tout droit

 

A l’approche du cap Horn, j’étais inquiet, nous ( les 3premiers) n’avions pas réussi à creuser l’écart autant que voulu dans le pacifique. Finalement, je n’ai eu qu’une option viable tout le long de l’Amérique du sud et très peu d’hésitations, Je profite pour saluer et féliciter vtnb2630, longtemps aux avant-postes et qui sur cette remonté à tenté le tout pour le tout avec une option. Retour dans les alizées.

 

Atlantique nord : Merci la flotte !!!

A la pointe du brésil, les différentes options s’ouvraient pour l’atlantique nord. Une bulle anticyclonique traversait l’atlantique nord est en ouest à la hauteur des Canaries. Rapidement et constamment le choix de la route directe s’est avéré être le plus sûr et rapide selon moi. Il m’a semblé à l’exception de kiwi et quelques autre bateaux que pour tout le monde le grand tour par l’ouest semblait meilleur. La flotte s’est mise à glisser sous mon vent et les écarts devenaient important. La pour la 1ère fois, j’ai senti mon fidèle compagnon indécis : « contrôler la flotte ou Sapin?). J’en ai profité pour loffer et accentuer l’écart. Il a slalomé, hésité. J’ai garder un angle au vent à 50° pendant 48h sans toucher à rien. Et je l’ai passer comme ça, Jour69 soit après 35jours. Finalement l’option route directe était la bonne l’écart avec la flotte est suffisant pour assurer la 1ère ou 2ème place. Du coup, la dernière semaine, je lui rend la monnaie de la pièce et applique ce qu’il m’a appris. Jour 76 arrivée. Depuis le jour 34, il n’y a jamais eu plus de 10 milles d’écart entre f4287 et moi. Cette fois c’est moi !

 

Je suis très satisfait de ma course, ça a été une course de patience, je n’ai pas fait grand-chose, j’ai été tout droit et j’ai laissé les autres faire des détours et des erreurs. Fait amusant, je pense que je serai l’uns des, voir le bateau avec la route parcourue la plus courte de tous. J’ai toujours essayer de faire au plus simple, inspiré par la tactique et la stratégie de Jean le Cam et Damien Seguin des premiers jours de course.

Il fallait être patient. Le seul gros choix, avec des inconnus et donc des risques, de la course a été la traversée de Saint-Héléne à l’aller.

 

Je m’arrête encore sur un dernier point qui m’a bien fait rire dès que je l’ai constater. La plupart de nous utilisons des logiciels de routage, probablement Qtvlm. J’ai vite constaté que la plupart des bateau ( j’en fais régulièrement partie) envoie directement et exactement la route dans le pilote sans vraiment aller plus loin. Ca rend la course très serrée et beaucoup de bateaux sont, de ce fait, dans le groupe de tête. Mais les routages anticipent très mal les petites variations météos liées aux MaJ. Et les bateaux qui appliquent cette stratégies sont facilement repérables et anticipables sur leurs actions. Cette assiduité de certains ( la plupart) à suivre les routages créé peu de différence sur les options à long terme d’où un paquet de tête dense et grand. Mais c’est elle qui m’a permis de remonter des places.

 

Voilà pour ma petite histoire du VDG. Maintenant, je vais mettre sapin au garage quelques temps. Bonne fin de course à ceux qui naviguent et bonne soirée aux autres.

 

Sapin

 

PS : le long silence radio durant la course, c’était pour faire la guerre psychologique avec f4287.

 

  • Like 4
  • Thanks 2
Link to comment

Bravo pour ta victoire Sapin et merci pour cet article précis et plein d'enseignements.

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.